DARLY RM Avril 2017

Pour se Déplacer Autrement en Région LYonnaise

  ASSEMBLEE GENERALE DU 5 AVRIL 2017

 Rapport Moral

Cette année, et celles qui suivront, après la participation de nos associations pour élaborer le Plan de Déplacement Urbain aux côtés du SYTRAL, le dit PDU, malgré des imperfections, pourra être le fil conducteur de nos actions et de notre vigilance sur les décisions que prendront Elus et techniciens en matière de déplacements.

Le défi lancé au PDU de l’agglomération lyonnaise est d’assurer un équilibre durable entre les besoins en matière de mobilité, de facilité d’accès, d’équité et de cohésion sociale d’une part,

et les préoccupations liées au cadre de vie, à la protection de l’environnement et à la santé publique d’autre part.

Ce défi est traduit dans les objectifs-­cibles fixés par le PDU.

Ces objectifs :

– ciblent le résultat à atteindre, pour donner du sens aux actions qui seront mises en œuvre ;

– ne préjugent pas en revanche des moyens à mettre en place pour atteindre ce résultat ;

– peuvent être soit quantitatifs soit qualitatifs, tout en devant rester évaluables ;

– constitueront le cadre de référence pour évaluer la portée des actions mises en place conformément aux orientations du PDU.

La pollution atmosphérique liée au trafic automobile, les risques sanitaires engendrés pour les populations habitant ou travaillant dans l’agglomération, sont préoccupants. La stratégie du PDU est de renforcer l’effort en matière d’amélioration de la qualité de l’air.

La politique de mobilité et les actions du PDU viseront à réduire le trafic automobile et accroître l’usage des modes alternatifs, dans une ville des courtes distances voulue par les SCoT.

Le projet de PDU (248 pages) voté par le SYTRAL le 9 décembre est consultable sur son site internet , au bas de la page qui s’ouvre en cliquant sur le lien suivant

http://www.sytral.fr/157-plan-deplacements-urbains.htm >

http://www.sytral.fr/157-plan-deplacements-urbains.htm#tabsSousOnglet-498 >

Même s’il y est fait allusion aux autoroutes que nous combattons (on peut penser qu’elles seront toujours mentionnées), il apparaît que les pistes les plus « vertueuses » sont tout de même privilégiées, en matière de modes actifs et de transports en commun.

La question qui se pose et se posera de plus en plus crucialement est celle de la capacité du système de mobilité actuel à assurer des déplacements dans les territoires de faible densité.

Ce système sera inéluctablement remis en question, en raison de législations plus contraignantes à l’égard de la voiture pour atteindre les objectifs en matière de rejets de GES et de consommation des énergies fossiles fixées aux échelles nationales et internationales.

Et plus encore, en conséquence de la raréfaction des énergies fossiles, qui se traduira par un renchérissements des carburants et une augmentation forte du budget mobilité des ménages.

Rappelons que ce budget mobilité atteint dans certains secteurs de grande périphérie des montants proches de 10 000 euros par ménage, dépassant le quart de leurs ressources.

Mais aussi que chaque abonné TER en province est en moyenne subventionné à raison de plus de 7800 euros par an, du fait d’une incapacité de notre transporteur ferroviaire national à rationnaliser ses coûts de production.

Face à ces deux « modèles insoutenables », les Autorités (dont le SYTRAL du fait de son champ d’action élargi à l’ensemble du Rhône) vont se trouver confrontés à des problèmes très complexes.

Et de notre part, nous les citoyens associatifs, nous devrons nous tenir au courant pour être à même d’indiquer et soutenir les solutions qui nous paraîtront les plus adaptées.

Merci de votre attention                                                                                                                                          Bernard GIRARD                                                                                                                                   Orésident

Coordination d’associations affiliée à la FNAUT et à FNE

Courrier à adresser : B. Girard, 35 Rue Molière 6900 Lyon

Tél./ 04 78 52 51 00, et Tél.04 78 56 34 82 

(Siège social à la Maison de l’Environnement, 14 Av. Tony Garnier 69007 LYON)

E-mail= darly@orange.fr ; Site= www.darly.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *